La sécurité de votre site WordPress dépend avant tout des mises à jour. Bien entendu, ce fait n’est pas d’une grande nouveauté, mais l’absence de mise à jour peut rapidement mener votre empire à sa perte.

Quoi de plus frustrant que de se retrouver face à d’innombrables bugs, d’une vitesse de chargement interminable et d’un temps précieux perdu dans la résolution des problèmes sur votre site? Pour améliorer la sécurité et la qualité, la mise à jour fait partie des actions essentielles sur WordPress. Explications :

Le moteur de recherche faisant tourner WordPress (Core) et certains Plugins changent régulièrement de versions. Car oui, l’univers de WordPress est en perpétuelle évolution. En tant qu’administrateur de votre site, cette situation peut vous faire peur de rencontrer quelques problèmes d’incompatibilité. Mais ignorer les mises à jour n’est pas pour autant une solution, en particulier au niveau de la sécurité.

Pour donner un exemple simple, il vous suffit de remarquer les conséquences d’un smartphone ou d’un autre système d’exploitation qui n’a pas été mis à jour régulièrement.

Vous l’aurez donc compris, ne pas faire les mises à jour rend votre site vulnérable. Mais comment s’y prendre? Comment fait-on des mises à jour automatiques sur un site WordPress? Cela n’a rien de très complexe :

1. Sauvegarder son site

Malgré son évidence, la sauvegarde complète de votre site est conseillée, donc du fichier du FTP à la base de données SQL. Si cette tâche est synonyme pour vous de “perte de temps”, il vous suffit simplement de vous référer à des Plugins spécialisés ou de façon plus qualitative, de faire appel à notre service de maintenance.

2. Désactiver les Plugins de cache

Pour les craintifs de l’incompatibilité, il est important de penser à désactiver momentanément les Plugins de cache, comme WP Super Cache ou W3 Total Cache, ainsi que ceux donnés par votre site d’hébergement. Sauter cette démarche peut créer différents problèmes au niveau de votre base de données.  

3. La mise à jour 

Avant de mettre en place votre mise à jour automatique, il faut savoir qu’il en existe plusieurs :

  • La mise à jour de noyau
  • La mise à jour d’extension
  • La mise à jour de thème
  • La mise à jour de fichier de traduction

Si l’on s’intéresse aux deux principales, la mise à jour mineure (qui concerne la maintenance et la sécurité), et la mise à jour majeure (mises à jour importantes), il faut se focaliser sur le fichier de configuration “wp-config.php”

Il suffit d’appliquer une valeur au paramètre “WP_AUTO_UPDATE_CORE” qui gère les mises à jour automatiques :

  • true – signifie que les mises à jour mineures et majeures sont téléchargées et installées
  • false – signifie qu’aucune de ces mises à jour ne seront téléchargées et installées
  • minor – signifie que les mises à jour mineures seulement sont téléchargées et installées.

Pour configurer la mise à jour automatique, vous n’avez qu’à ajouter le paramètre dans le fichier  wp-config.php de la manière suivante :  WP_AUTO_UPDATE_CORE’, true

Pour vérifier que votre démarche a fonctionné, votre site WordPress vous indiquera l’activation du régime de mise à jour.

Mise à jour WordPress

A vous de jouer!