L’application de la RGPD approche à grand pas. Vous n’avez donc plus que 3 jours pour être conforme en n’oubliant aucune démarche. Voici nos conseils pour rester en conformité avec le règlement européen de la protection des données.

Mais, qu’est-ce que le RGPD ?

Avant toute chose, il faut savoir que le RGPD concerne tout le monde, autrement dit, tous les pays de l’Union Européenne, dont toutes les entités juridiques (entreprises de toute tailles, et nous n’excluons pas les associations et les institutions).

Le RGPD (ou GDPR en anglais), concerne principalement les données des collectées sur les individus, quelque soit le support. On ne vous apprend rien sur le fait que quelque soit l’entité juridique, vous êtes tous concernés de près ou de loin par la protection des données personnelles de vos clients!

Et pour vous redonner une piqûre de rappel, chaque donnée personnelle de vos clients définit l’identification d’une personne physique. Ces données peuvent provenir d’un nom, d’une photographie, d’une adresse IP, d’un identifiant de connexion, d’un enregistrement vocal, etc… Elles sont donc fragiles et doivent être contrôlées pour ne pas donner lieu à de la discrimination.

 

 

A quoi sert-il?

 

Renforcer la sécurité des données

 

Le RGPD cherche avant tout à responsabiliser les entreprises qui contrôlent les données : les data controllers. Ce règlement intervient pour renforcer cette politique de sécurité en imposant des contraintes strictes :

  • La gestion des habilitations
  • La sécurisation du réseau et des échanges avec les tiers
  • Traçabilité (accès)

Ce sont les e-commerçants (donc peut-être vous), auront la responsabilité de ces données.

 

 

Comment être conforme en tant que e-commerçant?

Pour être en conformité avant le 25 mai, il vous suffit de mettre en application quelques démarches simples :

  • Identifiez toutes les données personnelles stockées, ainsi que leur lieu de stockage dans les systèmes. Beaucoup recommandent un registre de la data qui comporte le lieu de stockage des datas conservées, ceux qui en ont la propriété, et la durée légale de conservation..  
  • Trouvez tous les tiers s’occupant des données personnelles des clients et s’associer avec eux afin de signer un document obligatoire au sujet des transferts de la donnée.
  • Essayez d’obtenir le consentement de chaque client : n’oubliez pas qu’il s’agit de leurs données personnelles. En cas de refus, leurs données seront donc supprimées.
  • Mettez à jour votre politique de sécurité et de confidentialité.  

Besoin de précisions? Pas de panique. On vous présente une courte infographie détaillée sur les démarches à suivre, afin d’être conforme avant le 25 mai!

 

RGPD WodPress