Vous vous demandez sûrement d’où vient Relaxx, et qui se cache derrière. C’est pour cela que nous vous présentons, dans les coulisses de notre service, notre histoire.

C’est Maximilien HAIBI, le fondateur de Relaxx, qui va nous expliquer comment et pourquoi ce service à vu le jour. Car oui, Relaxx n’est pas apparu au hasard mais bel et bien grâce à l’expérience de l’agence mère, Http5000, qui crée depuis 2008 des sites web WordPress pour un grand nombre de clients.

Interview : mais qui se cache derrière Relaxx ?

 

Maximilien, tu es gérant de l’agence http5000. Explique nous comment tu en es arrivé à proposer de la maintenance !

M : On a démarré sans contrat de maintenance, avec un seul argument : “pas de frais récurrent une fois le site créé (hors nom de domaine et hébergement)”.  Nous étions en pleine période où les entreprises vendait à crédit un site “loué” dont le client n’avait jamais la propriété, et ça répondait effectivement à une attente des clients. J’étais donc persuadé que c’était une offre intéressante.

 

Pourquoi avoir proposé de la maintenance de site WordPress?

: Très vite, donc au bout de 4 ans, on s’est retrouvé avec une multitude de site piratés. On a été très vite confronté à de nombreux problèmes vis à vis des sites de nos clients : envoi de spam, défaçage, alerte google déclarant “page malveillante”.. ils ne comprenaient pas ce qui se passait. Pour eux, on était responsable à 100% de leur site, même après des années. Pour vous dire, on n’avait même pas imaginé une telle situation, et on se sentait responsables. D’ailleurs, de nombreux sites étaient hébergés sur nos serveurs, ce qui posait problème d’IP blacklistés de nos clients..  On peut dire que c’était une période difficile.

 

Comment avez-vous réagi ?

M : Il a fallu apprendre pas à pas et travailler de nombreuses heures gratuitement pour arriver à conserver la confiance de nos clients et s’assurer du bon fonctionnement de leurs sites web. C’est comme ça qu’est né notre expertise : Par un problème à résoudre : on nettoyait “à la main”, fichier par fichier, puis en créant des scripts, pour finalement le faire en ligne de commande SSh.

Nous nous sommes entourés de personnes compétentes, puis nous avons appelé les prestataires, à des heures tardives, et même le dimanche. Quand ça vous arrive, vous prenez une véritable moment de stress et vous vous dites “plus jamais ça!”

 

C’est donc à ce moment là que vous avez intégré la maintenance dans vos offres?

M : Oui, même bien plus. A partir de ce moment là, on a changé notre façon de fonctionner.  D’abord par de la pédagogie :  chaque client s’est vu proposer une mise à jour et une explication sur les risques de piratages et les besoins de protection de leur site WordPress. La généralisation du responsive design nous a également aidé à rapidement faire évoluer les sites de nos clients vers des solutions plus modernes. Ensuite par le choix de nos outils : nous avons banni les templates gratuits, les plugins non suivi ou défaillants, etc. Puis nous avons  travaillé uniquement avec des extensions stables, suivies dans le temps par des professionnels avec un vrai modèle économique. Enfin, nous avons décidé de mettre en place des contrats de maintenance, qui nous semblait cohérents et efficaces, pour le bien de tous nos clients utilisant WordPress.

 

Comment les clients l’ont-ils pris?

M : Compte tenu de notre expérience, nos clients n’avaient pas vraiment le choix. On avait d’ailleurs assumé notre part de responsabilité bien au delà de ce que les devis prévoyaient : il n’y avait pas de contrats précis, et la plupart des clients en étaient conscients et nous ont suivi sur des offres tout à fait abordables. Et nous n’avons pas mis à part ceux qui ne voulaient pas pas de contrat de maintenance!  Dans ce cas, nous proposions un  hébergement adapté et informé des risques et de notre support mais facturé au temps passé.
Mais ce n’est quand même pas évident de vendre quelque chose qui semble facilement pratiquable gratuitement.. et parfois on sentait que le client y voyait plus une sorte de redevance obligatoire qu’un service réel, nécessaire et peu cher.

 

Et aujourd’hui, comment vendez-vous la maintenance au sein de l’agence?

M : La pédagogie  fait parti des points forts de notre service Relaxx, ainsi que les rapports mensuels, et les services additionnels (mise à jour de contenu, optimisation des performances…). Tous ces éléments ont permis de transformer l’obligation en opportunité. Quand on a une galère, on apprécie d’avoir quelqu’un sur qui compter. C’est d’ailleurs pour ça que vient notre idée d’appeler ce service Relaxx. Eliminer le plus de stress et de tension possible car on connaît bien la pression que la gestion des problèmes sur son site WordPress peut représenter.

 

Pourquoi avoir créer Relaxx ?

M : Sans prétention, nous disposon d’un savoir-faire, d’une équipe, couplé à l’utilisation d’outils qualitatifs spécialisés qui nous ont permis de proposer un service de qualité qui répond à une attente plus large que les seuls clients de l’agence.

En discutant avec des développeurs, des responsables d’agences ou des freelances, on s’est rendu compte que nous n’étions pas un cas isolé. La maintenance est nécessaire et représente un vrai casse tête, à la fois en terme de compétences, mais surtout en terme de temps. Par exemple, un développeur interrompu par des bugs, des conflits sur javascript ou même un css qui saute une fois par jour, a tendance à devenir beaucoup moins productis sur ses missions principales. Vous ne pensez pas?

Eh bien, c’est comme ça qu’est né Relaxx : la volonté de créer un service spécialisé sur une niche précise et unique au sujet de la maintenance WordPress. Et pour ne pas générer de doute ou de conflit, nous avons donc créé un nom, une marque qui s’éloigne de l’agence mère (Http5000), et pensé selon les besoins de nos clients agences et freelances.  

 

Vous souhaitez donc travailler essentiellement avec des agences?

M : Nous évitons de nous projeter trop loin dans le temps. Nous aurons une véritable réponse à cette question dans 6 mois. Notre offre est ouverte à tous les propriétaires de sites WordPress qui ont pris conscience du gain que représente un site fonctionnel et performant.

Les agences et les freelances travaillent souvent avec des personnes qui investissent dans la création de leur site, dans l’édition de contenu et dans la promotion pour en faire un vecteur de vente directe ou indirecte. Leur site devient essentiel dans leur développement et à partir de là, il y a une attente pour un service performant et professionnel.

En même temps, les agences et freelances n’ont pas toujours la possibilité d’assurer la maintenance en interne, et surtout de conserver un niveau de qualité.  Relaxx leur  permet d’offrir un service qualitativement supérieur tout en restant à un niveau de prix raisonnable, leur permettant de marger sur ce service récurrent et de se focaliser sur les missions à plus fortes valeurs ajoutées.

Nous sommes donc très à l’écoute de leurs attentes et sommes prêts à travailler ensemble.

 

Comment souhaitez vous développer Relaxx ?

M : Les prix, la communication, et les supports. On est à l’écoute, on cherche à bien comprendre les besoins, les attentes, les réticences pour travailler nos offres mais aussi notre contenu. On souhaite partager notre expérience et devenir un partenaire que l’on sollicite au moment où la charge de travaille devient trop importante et qu’on a besoin de léguer.

On doit également travailler notre notoriété et notre visibilité auprès de la communauté. C’est notre ambition dans les mois à venir.

 

Qui compose l’équipe Relaxx ?

M : Aujourd’hui ce sont les mêmes développeurs et Sys admin que l’agence mère. Avant Relaxx, on gérait plus de 50 sites et le volume de notre service ne nous permet pas encore d’embaucher des personnes dédiées à 100%. C’est un objectif à moyen terme avec une team locale et internationale nous permettant d’assurer un service 24/24 7 jours sur 7 comme le font certain anglo-saxons.